Publié le : dim 12 Nov 2017

MACRON À DOUBAI PUIS À RIYADH

Share This
Tags

Saudi France

Au moment où la tension monte d’un cran entre l’Arabie Saoudite et l’Iran, après le coup de théâtre provoqué par la démission obscure de Saad Al Hariri. Le Président Emmanuel Macron se trouvant alors, aux Émirats Arabes Unis pour l’inauguration du Louvre de Doubaï, décida de prolonger de deux heures son voyage, pour s’entretenir à Riyadh avec le Prince héritier Mohamed Ben Salman. La démission de Saad Al Hariri chef du gouvernement de Liban était annoncée, à la fin d’une rencontre avec le Prince héritier, à partir de la capitale Saoudienne et non pas de Beyrouth,  Saad Al Hariri qui portait la nationalité Saoudienne, était convié d’urgence à cette rencontre, pourquoi et à quel titre? en tant que sujet Saoudien, dans le cadre d’une vaste opération de purge, ou chef du gouvernement Libanais. En tout état de cause, il bénéficie de l’immunité libanaise conformément à la convention de Vienne de 1961, signée par le Liban en 1971 et par l’Arabie Saoudite en1981. La visite surprise du Président Macron à Riyadh est chargée de symboles, elle affirme à la fois l’attachement de la France à la souveraineté du Liban et son soutien à l’accord  nucléaire Iranien; le Président Macron fidèle à sa ligne politique, continue à s’entretenir avec tous les acteurs régionaux au moyen orient en vue d’éteindre les foyers de tension. T. Bamma